Réparation de parquet ancien en Île-de-France

parquet
Un parquet ancien n’a pas son pareil pour apporter une touche unique à votre intérieur. Ce revêtement des plus esthétiques peut aussi rester beau très longtemps à condition d’être bien entretenu. Néanmoins, le temps, même s’il lui apporte cette belle patine, peut aussi altérer sa surface nécessitant ainsi une rénovation de parquet. Vous habitez en Ile-de-France et souhaitez donner une nouvelle jeunesse à votre sol sans le changer pour autant ? La rénovation de parquet ancien se présente comme la meilleure solution.

Pourquoi rénover un parquet ancien ?

Rénover ou réparer un parquet ancien s’avère parfois nécessaire lors d’un emménagement dans un nouveau logement ou lorsque le parquet déjà existant dans votre habitat actuel commence à donner des signes de fatigue. Votre parquet peut aussi être taché ou a fait l’objet d’un choc ? Il faut agir ! A moins de dégâts irréversibles, la rénovation de parquet reste toujours plus simple à réaliser et constitue une démarche moins onéreuse qu’un remplacement de parquet. C’est la raison pour laquelle, le choix d’une remise en état de parquet, une solution peu coûteuse et non gênante pour les occupants de la maison ou de l’appartement, est souvent privilégiée par les heureux détenteurs de ce revêtement de sol au charme indéniable.

En quoi consiste la rénovation de parquet ?

Rénover un vieux parquet ne consiste pas seulement à remettre sa surface en état. C’est aussi lui offrir une remise en beauté complète. Cette opération, à faire réaliser par un professionnel pour obtenir un travail de qualité, se déroule en plusieurs étapes.

Le ponçage

Etape clé d’une remise en état de parquet, le ponçage de parquet ancien consiste à passer une ponceuse pour obtenir une surface propre et lisse en éliminant toutes traces de cire, d’huile et de vitrification. Cette préparation est indispensable avant toute rénovation. Avant de commencer il convient de procéder à une réparation de parquet en enfonçant les clous apparents, en remplaçant les lattes abîmées, en réparant une lame qui se soulève ou qui grince.

La mise en teinte

La teinture du plancher est ensuite réalisée sur un bois brut mis à nu. Le choix de la teinte est fonction des goûts de chacun et de l’ambiance que l’on souhaite donner à la pièce. Pourquoi ne pas en profiter pour recolorer votre parquet ?

Les finitions

Une fois poncé et teinté, le parquet ne doit pas être laissé brut sans aucune finition pour éviter qu’il ne s’abîme rapidement avec l’usure du temps et les passages continus. Les finitions diffèrent là aussi selon les attentes de chacun. Elles consistent :

  • À passer une couche de protection pour assurer la solidité et la longévité du parquet.
  • À cirer ou à vitrifier le parquet.

La vitrification de parquet ancien : faire le choix d’une protection durable

Le procédé de vitrification de parquet ancien protège durablement le parquet pour de longues années contre les rayures, les tâches, les fissures et l’eau. Après le ponçage et la teinte on applique un vitrificateur en plusieurs couches successives (généralement 3) sur la surface pour la revêtir d’un film imperméable et invisible. Un temps de séchage est nécessaire entre deux passages. Cette protection (que l’on applique aussi sur des parquets neufs) est proposée en différentes finitions à savoir mate, brillante ou satinée.


Comment bien choisir sa menuiserie ?
Pourquoi procéder à la rénovation de sa cuisine ?