Qu’appelle-t-on les remontées capillaires ?

remontées capillaires

Un problème d’humidité ne doit jamais être pris à la légère, et doit faire l’objet d’un diagnostic, afin d’en déterminer l’origine et d’y remédier efficacement. Parmi les causes possibles d’une humidité excessive dans un logement, les remontées capillaires font partie des plus tenaces et difficiles à traiter.

 

Que sont les remontées capillaires ?

La remontée capillaire, ou encore humidité ascensionnelle, est un phénomène qui se produit lorsque l’humidité contenue sous un bâtiment s’infiltre dans les murs et fondations, et remontent le long des parois.

L’eau, infiltrée par capillarité, va alors imprégner les surfaces murales intérieures et extérieures d’un logement, provoquant des dégâts importants. Si les remontées capillaires ne sont pas traitées à temps, la salubrité du bâtiment est alors en péril.

L’humidité grimpante se repère généralement au bas des murs, mais avec le temps, elle peut vite atteindre plusieurs dizaines de centimètres.

 

Remontées capillaires : quelle en est l’origine ?

Les remontées capillaires traduisent un problème d’humidité en dessous de la construction, et au sein même du bâtiment. Bien souvent, l’humidité ascensionnelle se produit lorsque les eaux souterraines contenues dans le sol sont trop importantes, et finissent par infiltrer les murs. C’est notamment le cas lorsque le mur est directement en contact avec la terre, et qu’il n’y a pas d’enduit étanche, ou de protection de soubassement.

Des remontées capillaires indiquent alors une humidité excessive en sous-sol, mais également une trop forte porosité des murs, liés au matériau qui les constitue, ou à une dégradation (infiltration, fissure). Vous pourrez en apprendre plus sur les remontées capillaires en vous rendant sur cette page.

 

Les conséquences des remontées capillaires

L’humidité qui s’installe dans une maison peut avoir des conséquences plus ou moins graves sur l’état général de la construction, mais aussi sur la santé des occupants.

Les dégradations sur le bâtiment

La dégradation des revêtements muraux de la maison est bien souvent le premier signe des remontées capillaires. C’est généralement après une telle constatation que la recherche de diagnostic démarre. En effet, l’humidité, en remontant le long des murs, va imprégner les papiers peints, la peinture ou encore les enduits, provoquant un décollement, des cloques ou des taches, mais aussi l’apparition de salpêtre et de moisissures. Des murs humides développent aussi souvent des mauvaises odeurs, difficiles à déloger.

Si le problème n’est pas traité rapidement, l’humidité peut également atteindre les fondations, créant des complications de plus grande ampleur, et mettant en jeu la salubrité des lieux.

Les conséquences sur la santé

Si une maison souffrant de remontées capillaires va s’abîmer avec le temps, les conséquences sur la santé des occupants sont bien plus préoccupantes. En effet, l’humidité ascensionnelle va augmenter le taux d’humidité dans la maison, et ainsi favoriser le développement bactérien. À plus ou moins long terme, les habitants peuvent alors ressentir des effets négatifs sur leur santé :

·       Inconfort permanent ;

·       Allergies ;

·       Problèmes articulaires (rhumatismes, arthrite, arthrose…) ;

·       Problèmes respiratoires (asthme, bronchite…) ;

·       Réactions cutanées.

 

Les traitements des remontées capillaires

Avant d’agir sur l’humidité et assécher les murs, il est impératif de traiter l’origine des remontées capillaires. Le but est alors d’éliminer la cause de l’humidité ascensionnelle, pour ensuite réparer les dégâts qu’elle a engendré. Pour cela, plusieurs traitements anti-humidité sont possibles. Après un diagnostic humidité, un professionnel de l’humidité pourra proposer des solutions correctives adaptées et efficaces.

·       Le drainage : dans les cas les plus graves, la pose d’un drain le long de la maison permettra d’évacuer l’excès d’humidité vers l’extérieur ;

·       L’injection de résine : la résine hydrophobe, injectée sur toute l’épaisseur des murs, va créer une barrière étanche particulièrement efficace contre les remontées capillaires ;

·       La centrale d’assèchement par électro osmose : cette solution complexe permet de détourner l’humidité vers les sols, grâce à des électrodes. Elle n’est recommandée que pour les remontées capillaires de faible ampleur.

 

Vous constatez des taches d’humidité au bas de vos murs ? Contactez sans tarder l’équipe de Murétanche. Nous réaliserons un diagnostic humidité, et vous proposerons le traitement le plus adapté pour résoudre vos problèmes de remontées capillaires.

Trouver une entreprise de plomberie de confiance à Annecy
Installation et remplacement de pompe à chaleur air eau : contacter un expert en ligne