Pourquoi passer à la transition énergétique ?

transition énergétique

Pour de nombreuses raisons, la transition énergétique est devenue l’enjeu politique important. La transition énergétique affecte l’ensemble des transformations des systèmes de production, distribution et de consommation d’énergie au sein d’un territoire, visant à le rendre plus écologique. Concrètement, la transition énergétique vise la transformation d’un système énergétique pour réduire son impact sur l’environnement.

Transition énergétique : en quoi consiste exactement ?

Partie importante du concept de transition écologique, la transition énergétique comprend la série de grands changements dans des systèmes de production et de consommation d’énergie. À ce titre, elle est partie prenante du développement durable et des stratégies pour lutte contre le réchauffement climatique. La transition énergétique repose sur le progrès technologique et la volonté politique au sens large (gouvernement, citoyens, ONG, acteurs économiques, etc.). La mise en œuvre du plan repose principalement sur le remplacement progressif de l’énergie fossile et de l’énergie nucléaire par un mix énergétique favorable aux énergies renouvelables, ainsi que sur des politiques de réduction des consommations, des économies d’énergie et du gaspillage énergétique, notamment par l’amélioration de l’efficacité énergétique et changements dans les comportements de consommation. Le transfert de certains usages énergétiques vers l’électricité (comme les véhicules électriques) fait également partie de la transition énergétique. Pour plus d’informations, cliquez sur Open Energie renovation.

Pourquoi la transition énergétique ?

La transition énergétique a l’objectif de lutter contre un réchauffement climatique. Aujourd’hui, le réchauffement climatique est une des plus grandes préoccupations. En modifiant l’écosystème atmosphérique, le réchauffement climatique a déjà eu un impact sur la météo. Le réchauffement climatique a un impact sur l’économie, car le changement climatique affectera les activités humaines. L’agriculture subit aussi les conséquences du changement climatique… Bref, c’est un enjeu majeur. Le coupable de cette situation est le dioxyde de carbone émis dans l’atmosphère par les activités humaines. La transition énergétique vise également à réduire l’impact écologique global. En réduisant la pollution. L’énergie ne se limite pas à produire du dioxyde de carbone. Par exemple, les centrales électriques au charbon émettent des particules fines, tandis que les centrales nucléaires génèrent des déchets nucléaires et consomment de grandes quantités d’eau. Les centrales électriques au gaz émettent du méthane. À l’échelle mondiale, la production d’énergie pollue et consomme beaucoup de ressources. Même les énergies renouvelables nécessitent des ressources pour émettre des polluants.

La transition énergétique : pour la santé et sécurité

La transition énergétique a aussi l’objectif sanitaire. La pollution de l’air peut affecter la santé, en particulier la santé pulmonaire. La pollution peut également affecter le cerveau et le risque de développer des maladies ou un cancer. Par conséquent, réduire la pollution peut améliorer la santé. Mais c’est également une question de sécurité. Les centrales thermiques et les centrales nucléaires peuvent être très dangereuses pour la collectivité, surtout en cas d’accident. C’est pourquoi certains pensent qu’il est plus sûr de réaliser la transition énergétique, notamment la transition vers les énergies renouvelables et décentralisées. En matière de déchets, une transition énergétique peut aussi jouer un rôle. D’abord, parce qu’elle permettra à terme de réduire des déchets issus de la production d’énergie fossile et nucléaire. Aussi, parce qu’il permet de mieux recycler certains types de déchets qui sont aujourd’hui jetés ou gaspillés. À titre d’exemple, les déchets ménagers compostables peuvent être recyclés dans le cadre d’un programme de méthanisation ou d’incinération pour produire de l’énergie, de la chaleur ou de l’électricité.

Pourquoi procéder à la rénovation de sa cuisine ?
Rénovation de salle de bain : conseils pour choisir un modèle de receveur de douche