Pourquoi choisir le bardage en bois pour la façade sa maison ?

bardage en bois

Le bardage bois comme parement de façade a la côte. Cette tendance se justifie par le côté esthétique de ce matériau et sa contribution à l’isolation de la maison. Il est actuellement utilisé en cas de rénovation que de construction neuve.

Le bardage en bois, une solution pour les façades facile à poser

Le bardage bois est une excellente solution car facile à mettre en œuvre. Il est constitué de lames (planches), de panneaux ou de bardeaux (plaques découpées comme des ardoises par exemple) dont vous choisissez la largeur. Les essences proposées sont généralement du pin, Red Cedar, mélèze, épicéa, ou teck, peuplier et autres se présentant à l’état brut, contrecollé ou sous forme de dérivés du bois. Ils sont traités contre les attaques de toutes sortes, insectes, eau, feu, moisissures, etc. sauf certaines essences comme le pin maritime qui offre déjà une très bonne résistance à l’état naturel. Dans tous les cas il s’agit de bois appartenant à la norme classe 3 pour la résistance à l’humidité.

Dans le cadre d’une rénovation, le bardage s’applique sur le mur existant, mais très souvent on en profite pour poser une couche d’isolant extérieur supplémentaire. Dans ce cas comme pour la construction neuve, le bardage est fixé cloué par-dessus le pare-pluie sur la structure prévue. S’il n’y a pas de couche d’isolant, une petite lame d’air de ventilation est respectée. Au bas et en haut de tous les bardages, une grille en aluminium protège des rongeurs et l’on démarre la pose de l’habillage à 30 cm au-dessus du sol.

Vous êtes intéressé par le bardage en bois ? Vous pouvez rapidement obtenir un devis sur le site Nature Bois Concept pour l’acquisition de votre bois de bardage.

Un parement esthétique

La façade est la représentation de notre maison, de nos goûts, voire de notre caractère. Classique, originale, résolument contemporaine, elle parle de nous. Elle parle d’ailleurs aussi de notre commune qui a accordé le permis de construire, ou a contribué aux frais de rénovation. Bref ce qui se voit c’est la façade et généralement on lui accorde de l’attention et des soins dès que nos finances le permettent.

Nous savons depuis toujours combien le bois a de qualités de résistance dans le temps et de facilités de mise en œuvre. Les premiers constructeurs l’ont utilisé pour l’habitat, et de nombreux pays comme les USA ou la Suède s’en servent toujours pour leurs maisons. En France il est redevenu à la mode avec la vogue de l’ossature bois et de l’esthétique des maisons contemporaines.

Réaliser une façade en bardage bois, c’est proposer au regard un graphisme de lignes, horizontales ou verticales, avec des ruptures possibles, vertical une partie de l’étage et horizontal au rez-de-chaussée, voire le mariage avec un crépi ou enduit traditionnel. C’est aussi la possibilité de laisser vieillir et griser le bois ou de tout repeindre facilement.

Dans tous les cas c’est une solution qui rafraichît votre maison en lui donnant un aspect moderne et contemporain. Et donc qui la valorise.

Un revêtement durable et écologique

D’autre part et bien plus sérieusement, la façade est la protection de la structure de notre maison. Sa fonction première est de maintenir les composants de cette l’enveloppe au sec et à l’abri des variations climatiques. Le bois est un matériau de qualité naturellement très résistant. Certaines essences comme le cèdre, le Red Cedar, ou le châtaignier repoussent insectes et champignons et restent imputrescibles sans entretien pendant des décennies. On est là dans de la grande qualité qui peut s‘avérer un peu plus onéreuse.

Mais d’autres essences sont écologiquement tout à fait intéressantes, car même si elles nécessitent un traitement autoclave, il ne devra être renouvelé manuellement que tous les cinq à dix ans, pour garantir sa résistance et son esthétique. Enfin qu’il soit posé par emboîtement ou recouvrement (dit à clin) le bardage bois apporte une couche d’isolant supplémentaire, notamment au rayonnement solaire estival.

Le bois de bardage est de plus en plus issu de forêts gérées vertueusement, dans un objectif d’économie des ressources et de réduction de l’impact écologique. Sur le chantier, il n’utilise ni eau ni matériaux autres que les pointes d’acier qui le fixent. Enfin, sa tenue dans le temps est confirmée par les monuments historiques, certains construits au Moyen-âge et toujours debout comme les maisons à colombage (voir cet article) ou les moulins en bois dans le nord de la France.

Le bardage de bois est actuellement le plus répandu des revêtements de rénovation et de construction et la tendance se confirme. La façade est esthétique et chaleureuse, la maison valorisée par une touche contemporaine dans une démarche écologique et durable. Les tarifs sont accessibles et la pose sans problèmes. Alors, pourquoi s’en priver ?

Trouver des pièces détachées pour son système de chauffage en ligne
Rénovation et isolation de toiture : faire appel à une entreprise spécialisée à Brabant Wallon