Contrat d entretien chaudière : à quoi sert-il ?

entretien de chaudière

Quel que soit le style d’utilisation de la chaudière, un entretien périodique s’avère essentiel. Les exigences peuvent varier en fonction du type de système et de l’âge de la chaudière. Comment bien choisir son contrat de maintenance de chaudière ?

Contrat d’entretien : qu’est-ce que c’est ?

Un contrat de maintenance est une solution qui couvre l’entretien annuel. Contrairement aux visites sans contrat, les contrats de maintenance sont généralement renouvelés automatiquement. Les contrats vous permettent généralement de payer mensuellement, ce qui répartit le coût du service de manière plus régulière sur l’année. Il existe différents types de contrats, qui comprennent plus ou moins de services, comme l’assistance en cas de panne ou les pièces détachées. L’entretien prolonge la durée de vie de la chaudière. En général, une chaudière bien entretenue durera plus dans des conditions optimales, par exemple 20 ans au lieu de 12 ans. L’entretien annuel de la chaudière comprend principalement un nettoyage complet des mécanismes internes et externes de la chaudière. Il peut s’agir du refroidisseur, du brûleur, du condenseur ou des réseaux de tuyaux d’échappement. Pour assurer un entretien de chaudière, il faut demander conseil à un expert.

Quels sont les erreurs courantes à éviter ?

L’industrie a une mauvaise réputation en matière d’entretien des chaudières et les clients ont eu de nombreuses expériences négatives. Non-respect des délais, mauvaise interprétation lors du remplacement de pièces inutiles, recommandations de remplacer les chaudières alors qu’elles sont en bon état, mauvaise disponibilité et manque de suivi. Ces problèmes se traduisent souvent par l’absence de chauffage ou d’eau chaude en hiver, ce qui représente une perte de revenus. Pourquoi est-il si difficile de choisir une entreprise d’entretien de chaudière ? Parce que la gravité de la situation dépend largement du service local. Cela s’applique non seulement aux entreprises de chauffage indépendantes, mais aussi aux réseaux nationaux d’agences locales, qui restent très indépendants. Dans cet environnement particulier, les consommateurs doivent suivre certaines règles pour éviter la fraude. Il est facile de rechercher des prestataires de services sur Internet, mais il faut faire des recherches pour trouver un prestataire fiable. Avant de contacter un prestataire de services, vérifiez sa réputation : Recherchez le nom de l’entreprise sur Google et recherchez des critiques de ses travaux. Un bon fournisseur doit être en mesure de fournir un devis, même pour un simple travail de dessalement. Les coûts de maintenance de chaudière varient d’une entreprise à l’autre. Mais si vous voulez économiser de l’argent, il n’y a rien de mieux qu’un contrat d’entretien de chaudière.

Comment choisir le meilleur type de contrat d’entretien ?

Les entreprises de services peuvent proposer différents forfaits. Un contrat de base comprend un entretien au moins une fois par an. Les forfaits peuvent inclure des services supplémentaires tels que l’assistance illimitée en cas de panne et le remplacement des pièces endommagées. Vous pouvez également choisir des options telles que le balayage et le nettoyage. Vous pouvez aussi choisir des options telles que le nettoyage des cheminées. L’inspection des cheminées est obligatoire pour prévenir les pannes de chaudière, mais elle n’est généralement pas incluse dans les inspections annuelles. Lisez attentivement le contrat de service avant de le signer. Déterminez quels services sont couverts par la compagnie et quelles parties vous devez couvrir vous-même. Renseignez-vous aussi sur le moment où les services de dépannage sont effectués. Les contrats d’entretien des chaudières sont renouvelés automatiquement chaque année. Avec un entrepreneur régulier, tout ce qui entoure la chaudière est simplifié. L’entreprise doit seulement appeler le client chaque année pour faire contrôler la chaudière : le client n’a plus à y penser.

Quand et comment effectuer l’inspection d’un système de chauffage ?

La législation ne prévoit pas de date précise pour l’inspection de la chaudière. Il est donc recommandé d’effectuer l’entretien avant le début de la saison de chauffage. Vous pouvez opter pour les périodes estivales lors de la maintenance de vos appareils. Comme la chaudière fonctionnera toute la saison hivernale, il est conseillé d’effectuer quelques révisions périodiques en prévision des saisons plus fraiches. Cela peut éviter des dysfonctionnements. Le programme d’installation effectue plusieurs contrôles. Il nettoie les différentes parties de l’appareil, comme les radiateurs, les brûleurs, les dispositifs d’allumage et la cheminée. Il vérifie également les fonctions de sécurité de l’appareil. Lorsque l’entretien est terminé, vous recevez un certificat de réparation que vous pouvez conserver pendant deux ans. Il n’est pas recommandé pas de réparer soi-même son appareil. Vous pouvez effectuer le réglage vous-même, mais il est préférable de le confier à un installateur qualifié. Si votre logement est une propriété privée, l’entretien est à la charge du locataire. Dans les logements loués, c’est généralement au locataire qu’incombe l’entretien de la chaudière, sauf indication contraire dans le contrat de location. Dans les bâtiments partagés, le locataire est responsable de ces travaux et le coût est considéré comme un frais de service.

Comment choisir le bon serrurier ?
Comment réaliser une extension de maison à petit budget ?