Comment faire pour retirer une moquette usée ?

Il arrive parfois qu’on ait envie de changer le décor de la maison. Pour certains accessoires, ce n’est pas une tâche difficile. Pour changer un rideau par exemple, on a qu’à enlever la tringle, puis l’ancien rideau et on enfile le nouveau. Mais tous les accessoires ne bénéficient pas de cette simplicité. La moquette est sans doute celle qui pose problème. Dans cet article, vous verrez quelques astuces pour retirer une moquette usée avec succès.

Optez pour un décollage mécanique de la moquette

Parlons de cette méthode en premier, car c’est la plus rapide et la plus simple. En effet, elle permet de retirer en même temps, la colle et la moquette. On lui a donné le nom de décollage « mécanique », parce qu’une décolleuse à moquette est nécessaire. Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est une machine munie de lames de rasoir qu’on va placer sous la moquette pour l’arracher du sol de la maison. La moquette est prédécoupée en bandes parallèles, dont les dimensions doivent être inférieures à celles de la lame de la décolleuse. Après coup, il faut tirer la moquette pour placer la lame en dessous. Pendant l’opération, veillez à ce que les lames soient presque collées au sol.

Décollez la moquette manuellement

Le décollage manuel a l’avantage d’être beaucoup plus économique que le décollage mécanique. Cependant, il nécessite plus de temps et d’efforts physique. « Manuel » ne signifie pas que tout se fera à la main. Vous aurez besoin quand même de quelques outils. On peut citer la pince plate, le cutter à lame (bien affûtées), le grattoir, la spatule scraper et très important, le masque anti-poussière. Pour ce type de procédé, il faut commencer par découper des bandes de la moquette en partant des angles de la pièce. Puis, il faut soulever le revêtement en entier. Immobilisez ensuite la moquette à l’aide de votre pince plate. avec la spatule large, vous pourrez décoller la moquette. Il faut juste bien gratter puis aspirer la poussière. Il est courant de voir qu’après l’opération, des restes de mousses de revêtement persistent. Utilisez un décapeur thermique pour les enlever.

Quelques préparations et précautions à prendre

Il est mieux d’effectuer l’opération de décollage au moins à deux pour avoir plus de fermeté en tenant la décolleuse. Connaître le prix de la machine fait partie des préparations. En fait, il dépend du modèle, et les modèles dits « autotractées » sont les plus coûteux. Avant de commencer le décollage (surtout mécanique), il faut d’abord s’assurer que le lieu est bien dégagé, et surtout non humide. Faites attention à bien aérer la pièce avant de commencer votre travail. N’oubliez pas non plus de vous protéger avec un bon masque.

Comment établir un diagnostic énergétique ?
C’est quoi le second oeuvre ?